Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2012

En vrac

(L'originalité de ce titre me sidère).

 

29977153739606156_81I7uuYl_c.jpg

 

En ce moment, je suis malade (comme d'habitude) (c'est ça d'être prof des écoles avec des babyous de 3 ans pleins de microbes...) donc j'en profite pour me faire des soirées douillettes après le boulot. Cela se résume souvent par un ou deux épisodes d'une série, sous la couette, après un petit repas tout plein de trucs sains. Et puis, deux fois par semaine, je vais dans un centre de kiné pour mes séances de balnéothérapie. Là, avec ma super kiné plus jeune que moi (et un peu canonesque), je fais plein d'exercices de renforcement musculaire pour essayer d'atténuer les douleurs que j'ai au dos. J'adore ces sessions piscine où elle et moi papotons comme deux vieilles copines tout en faisant un genre d'aquagym doux mais qui muscle bien en profondeur. Ca me donne toujours envie de faire encore plus de sport et de mettre de côté tout le reste (mono-maniaque, la fille...). Mais évidemment, le lendemain, j'ai souvent tout perdu de ces bonnes résolutions.

 

Je continue aussi le yoga, ça me plait bien et j'ai l'impression d'être une fille hyper saine du coup. C'est un peu mon activité bonne conscience (et personne ne peut plus me reprocher d'être stressée et de ne rien faire pour me calmer, car automatiquement je peux répondre "Si! Je fais du yoga Môssieur...!"). Ces prochaines semaines, je vais même accélerer le rythme de mes séances et passer à 3 heures hébdomadaires, juste le temps d'essayer un nouveau centre pas loin de chez moi lors de 3 séances découverte. D'ailleurs, ce centre a l'air top (bien que beaucoup trop cher pour une inscription à l'année) et il propose même des cours en anglais (ce qui est complétement gadget bien sûr. A moins d'être expat à Lyon et pas encore bon en français, évidemment...). Bref. Je suis contente car je commence à ressentir les bienfaits du yoga, même s'ils sont minimes. Je sens déjà un peu plus de souplesse dans mes jambes (qui habituellement sont d'une raideur innommable!!). J'ai bon espoir de devenir aussi souple qu'une gymnaste pour mes 50 ans... :-)

 

Voilà pour l'essentiel de ma (no)life en ce moment, rien de palpitant étant donné que je ne cumule pas les activités et les sorties pour cause de grosse fatigue et d'envie de changement latent. Je crois que j'ai besoin de partir en vacances... De changer d'air. (Et puis je ne vous raconte pas l'ambiance qu'il y a à l'école depuis quelques semaines... Je n'ai jamais trop envie d'en parler ici car je ressasse déjà assez le reste de la journée, et que je veux garder une ambiance positive sur ce blog, mais mon moral n'en est pas moins alteré... Ah la la, le monde du travail... Pourri, pourri, pourri. Ça vous fait ça à vous aussi, les filles qui passez ici et qui travaillez déjà?).

 

Sur ce, je vous dis à bientôt car je compte bien revenir avec des choses un peu plus gaies à vous raconter très vite!

 

29977153739608434_7SmIC7lu_c.jpg


NB : Les deux jolies images proviennent de ce pinterest.

Commentaires

Je connais aussi cette ambiance pourrie une journee dans ma semaine. Elle m'a pesé longtemps sur le moral, mais je me suis ressaisie et recentré sur l'essentiel. J'ai fait un gros travail sur moi pour mieux gérer cette situation. C'est facile à dire je sais, mais il faut essayer. Tu ne verras plus ces collègues d'ici quelques mois et tu es bientôt en vacances en plus? Il ne reste plus que quelques mois à faire et en plus, tu vas les faire avec le soleil, bon pour le moral! ;) Bon mercredi! Bises

Écrit par : Cosy | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Oui c'est sûr. J'essaie de faire d'autres trucs à côté pour ne pas avoir que le boulot, et pour ne pas penser trop à ça et ça marche assez. Ca dépend des jours, mais je sais bien que c'est comme ça ailleurs (et ça me fait un peu peur en fait)...

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

c'est sûr, on ne choisit pas ses collègues... Même si l'ambiance morose semble s'éterniser, elle finit toujours pas s'estomper !

Écrit par : Val (Woolite) | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Oui j'apprends la patience en fait ^^ :-)

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

Ici bonne ambiance en règle générale au boulot... il y a eu une passe assez tendue mais là ça va mieux. Si tu as besoin d'en parler, mon mail t'es ouvert avec grand plaisir!

Faire des repas sains est une de mes résolutions...surtout avec les beaux jours qui arrivent ! Mais franchement, quand je rentre tard j'ai la flemme de faire à manger... Ca craint ! Du coup j'mange un peu n'importe quoi, je m'en veux et ma peau me le fait ressentir (la sal*pe) (je sais que c'est le printemps et que ça bourgeonne mais bon, c'est mieux dans les arbres que sur ma tronche !)

Bon courage pour le mal de dos... Ici c'est pareil, il faudrait que j'aille prendre rendez-vous chez l'osthéo...
Quant aux microbes, même combat...j'ai le nez qui coule toute l'année, youpi. Et merci les parents qui nous collent les mômes quand ils sont ultra malades ("bah oui mais il voulait venir" pfffff)

Écrit par : Aliénor | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Nan mais les parents qui arrivent la bouche en coeur et disent "il a 42 de fièvre mais il voulait tellemennnnnnt venir...!" et qui trouvent normal de laisser un gamin plein de microbes contaminer tous les autres, c'est juste un truc qui m'énerve trop trop trop! Et surtout, un problème QUO-TI-DIEN...
Sinon, les repas sains, je me force à les faire religieusement, et même si c'est difficile le soir quand tu rentres et en plus que tu manges seule, je me motive en me préparant mon bento du lendemain midi. Et c'est toujours un plaisir d'ouvrir mon petit sac à la pause déj et de trouver des bonnes choses à réchauffer! On fait comme on peut pour trouver la motivation hein?

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

ahlala le virus des PE malades, c'est une vrai cochonnerie et pour s'en débarrasser ...
Mais bon avec le retour du soleil je suis certaine que tout va aller mieux.

Écrit par : Samarian | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Oui généralement je suis malade de novembre à avril, après ça va mieux. Heureusement que je ne fais pas d'allergies au pollen et autres...^^

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

Oh tu sais que moi c'était l'horreur SANS être dans le monde du travail… Il m'est quand même arrivée de pleurer à cause de certains de mes collègues… donc je compatis.
Je suis trop contente pour toi que le yoga te plaise et te fasse du bien. C'est tellement cool !

Écrit par : Mona | 21/03/2012

Répondre à ce commentaire

Je me prépare pour le yoga bikram cet été ;-)
Et je pense essayer de doubler les séances dès que j'ai un peu de temps! Ca n'en sera que plus bénéfique.

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

J’ai une très bonne amie qui fait la même profession et elle était très passionnée au départ, puis avec les années et toutes les difficultés qu’elle a eu au tout début (les collègues refilaient à la toute nouvelle la classe la plus dure), elle fait du mieux qu’elle peut, mais c’est pas facile tous les jours non plus !
A part ça, ton blog est vraiment très agréable à lire et à regarder !
Bises

Écrit par : Zelda | 22/03/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Zelda bienvenue ici!
L'exemple de ton amie n'est malheureusement pas un cas isolé, j'ai déjà souvent entendu ce genre de choses, mais je crois que c'est le monde du travail en général qui est "dur" et qui demande de se blinder. Je n'ai pas peur de ne pas être assez forte pour supporter tout ça, mais j'ai peur de devenir méchante à force de me blinder...
Mais bon, ça devrait aller, il faut trouver l'équilibre et réussir à ne pas se laisser trop marcher sur les pieds tout en ne devenant pas la garce de service... :-)

Écrit par : Zadig | 24/03/2012

Écrire un commentaire