Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2011

Tag 6 et 7 - qualités et défauts

2 qualités

1- La persévérance et le dépassement de soi (les deux sont liés) : lorsque j’ai décidé quelque chose, je m’y tiens. Je sais me motiver à l’extrème, j’aime me dépasser et me lancer des petits défis au quotidien. Le sport participe de cet état d’esprit, je veux être une battante, je n’aime pas abandonner. Je n’ai cependant pas du tout l’esprit de compétition avec les autres. Je n’aime pas du tout me mesurer, devoir prouver que je suis la meilleure en ci ou ça. Paradoxal un peu...

2- Je donne tout à ceux que j’aime et ferai tout pour eux. Mes parents ont toujours fait passer les autres avant eux, et je serais capable de tout pour un proche.

 

 

1 défaut

Pour contrebalancer les qualités, je vais proposer plus qu’un défaut ! Et puis c’est plus facile à trouver.

1- Je suis un peu jalouse, et parfois envieuse, et je déteste ce trait de caractère chez moi.

2- Je suis assez impulsive, je peux m’emporter rapidement si on m’énerve, et il m’arrive alors d’être blessante.

3- Je suis intransigeante, Robinson me dit souvent qu’on n’a pas le droit à l’erreur avec moi, j’ai du mal à laisser passer les écarts et parfois je m’attache trop à voir les petits défauts des autres au lieu de me concentrer sur leurs qualités (j’ai dit « parfois » hein, je ne suis pas insupportable non plus)...

4- Je suis hyper dépensière, au grand désarroi de mon Robinson qui travaille dans la finance et la comptabilité et qui s’arrache les cheveux quand il voit mes relevé de comptes....

5 - Je suis gourmande... mais ça n'est pas un défaut en vrai, si?

 

Enfin, pour venir rééquilibrer tout ça, j’ajouterai que je suis consciente de tout ça et que je cherche tous les jours à atténuer ces points négatifs. Se remettre en question, comme le dit si bien la sublime Karen de Californication, « it’s very healthy ». Et j’ai tellement approuvé que j’en ai fait mon credo et que je me le rappelle régulièrement.

 

Et voilà, j'ai enfin terminé ce (long) tag. J'espère que ça vous a plu. En tous cas, ça m'a plu de le faire!

Je le propose donc aux personnes citées précédemment, en espérant pouvoir lire, à mon retour, tous vos petits secrets!

19/07/2011

Tag 5 - 3 souvenirs heureux

3 souvenirs heureux

 

1- Mon enfance en général : mes parents très présents, mon papa en congé pendant 3 ans pour s’occuper de nous, petits. Les travaux dans les maisons consécutives. Les dîners dehors, devant chez nous, car pas de jardin alors. La luge en hiver. Les coucous au bord de la route au printemps. Le camping tous les étés au bord de l’Atlantique. Les Noëls merveilleux, les cadeaux, la famille réunie. Les cœurs et les croix sur le calendrier. Faire semblant d’avoir les cheveux longs en me brossant les cheveux jusqu’en bas du dos. Traîner le matelas de mon frère au milieu de la nuit pour dormir dans la même chambre. Ecrire des histoires. Faire des cabanes. Aller chez mes grands parents. Jouer aux playmobiles. Et encore et encore plein d’autres choses...

 

2- L’année de mes 20 ans. Une année à 200 à l’heure, ma vie qui change complètement, des décisions, des retournements de situation, et surtout le coup de foudre inattendu et imprévisible, qui s’est transformé très vite en vraie histoire d’amour.

 

3- Nos vacances en Corse, l’année dernière. Le bonheur de retrouver Robinson, et de me retrouver moi, après une année où je me suis complètement perdue. Le bonheur d’être heureuse grâce à la simplicité de certaines choses. Retrouver l’équilibre. Retrouver celle que j’avais décidé d’être et qui s’était un peu égarée en chemin.

 

A bientôt pour la 6 ème partie!

17/07/2011

Tag 4 - 4 projets

 

4 projets (fous et/ou réalisables)

 

1- Partir vivre à Lyon, si j’obtiens ma mutation (croisons tous les doigts, vous pouvez aussi prier et allumer des cierges, tout me va). Ou vivre dans les montagnes, en Haute-Savoie, ou en Savoie. Pas loin des stations, pour pouvoir faire du snow 4 mois dans l’année... Le rêve. Projet réalisable.

 

2- Devenir écrivain. Rêve depuis toujours. Le projet de cette année, la création d’un album de jeunesse avec une collègue illustratrice, est peut être un bon début... ? Projet peut être réalisable.

 

3- Repartir vivre à l’étranger, USA, Canada ou Nouvelle Zélande, ou peut être Londres simplement. C’est le plan B dont nous avons décidé avec Robinson, au cas où mes trois demandes de mutation ne seraient pas acceptées... Projet réalisable donc.

 

4- Vivre dans un chalet comme celui là plus bas, tout en bois. Avoir un porche, un rocking chair ou deux. Prendre l’apéro avec Robinson, en regardant le soleil se coucher et nos enfants jouer dans les arbres du grand pré dans lequel se trouve le chalet... Quelques chats, deux chiens et des poules dans un coin du jardin, des vélos à l’abri dans le remise, un hamac deux places noué entre deux arbres, des bons livres et les amis et la famille pas trop loin... Mon rêve. Projet fou.

 

 

53380815_o3nglCw6_c.jpg

 

53328481_VlRY3CWS_c.jpg

 

53297463_ddehD1rl_c.jpg

Photos : Pinterestépinglées de : 

s34.photobucket.com

decor8blog.com

tumblr.com (sans plus de précision, malheureusement)

14/07/2011

Tag 3 - 5 choses que je déteste

5 choses que je déteste

 

1- Me lever tôt, un vrai supplice. Je suis d’ailleurs en partie heureuse d’être prof d’école pour les 3 jours de grasse mâtinée possibles dans la semaine, et les vacances (plus que méritées je vous assure !!). J’aime dormir.

 

2- Etre contrainte : à partir du moment où je me sens obligée de faire/penser/dire quelque chose, c’est plus fort que moi, je me braque. C’est parfois difficile pour Robinson car il est très diplomate et doux, mais je ne peux pas faire semblant et me forcer. Ca m’oppresse, m’angoisse, je suis sûre que je serais capable d’en faire des crises d’angoisse !

 

3- Les cons. Mais alors, je les déteste à un point !! Les gens cons, ça me met hors de moi. Et puis, il y en a de toutes sortes, de quoi s’énerver au boulot, au supermarché, en ville, en voiture, en famille, dans la rue... Relou.

 

4- Le bruit de l’ouverture des emballages sous vide. Ca doit faire partie de mes tocs, encore. Mais si quelqu’un ouvre sans me prévenir une barquette de jambon, par exemple, je me mets à pousser des petits cris de douleur, sans vraiment me contrôler. C’est souvent source de chambrage, du coup...

 

5- La malveillance. Ca peut paraître un peu bête de dire ça comme ça, mais c’est vrai que les gens malintentionnés, les attitudes méchantes et cruelles, ça me révolte. Je ne peux pas comprendre qu’on fasse du mal gratuitement, à des personnes ou à des animaux. Parfois, je suis horrifiée par ce que j’entends au JT. Pendant un moment (un ou deux ans), j’avais même décidé de ne plus regarder les informations à cause de ça. C’est vraiment la gratuité de certains actes qui me dérange.

 

A bientôt pour la 4ème partie!

11/07/2011

Tag 2 - 6 choses que j'aime

Aujourd’hui : 6 choses que j’adore

 

1- Manger et boire (je dois avouer que c’est ce qui m’est venue immédiatement à l’esprit) : des bons petits plats en mon amoureux, de la musique, du bon vin, des gourmandises en dessert, plein de crudités, une bonne viande rouge... Aaah, les plaisirs de la table. Et depuis peu s’ajoutent les plaisirs de cuisiner tous ces bons petits plats et gâteaux.

 

2- Le sport : la course à pieds parfois, par période. La danse, depuis peu. Les sports en salle, beaucoup passionnément. Le snow, à la folie !

 

3- La déco : j’aime les émissions sur M6, je l’avoue (j’adore « Maison à vendre » !!). Je lis Marie Claire Idées parfois, et sur Pinterest, j’épingle toutes les magnifiques photos qui m’inspirent (enfin, pour ma future maison, bien sûr...). J’aime beaucoup aussi le principe du DIY (do it yourself), j’aime beaucoup peindre des petits tableaux rigolos, fabriquer des guirlandes, customiser mes pots de fleurs et mes lampes.. mais toujours dans une certaines limite, je déteste le kitsh et le too much, je suis une partisane, en déco, de l’association blanc/bois/brun/végétal. Pas trop de couleurs (juste par petites touches), beaucoup de lumière, et des beaux meubles retravaillés...

 

4- Tout ce qui se rapporte à la culture en général : j’adore lire, j’aime beaucoup le cinéma (mais pas du tout le cinéma français et sa kyrielle d’acteurs ronchons et fades), j’aimerais aller plus au théâtre (une fois par an c’est déjà bien, sans compter tous les spectacles jeunesse auxquels j’assiste, et la pièce que j’ai « mis en scène » avec ma classe !!!) et je surkiffe la musique. Je suis une dingue passionnée de musique. Mais avec des goûts très précis et, je l’admets, une tolérance quasi zéro pour la musique que je n’aime pas... J’aime beaucoup m’ouvrir aux autres, découvrir ce qu’ils aiment, partager, mais en musique ce n’est pas évident. À moins que cela reste dans le style de ce que j’écoute, je n’aime pas beaucoup qu’on me force à écouter des choses que je ne connais pas. C’est comme ça. Nul, mais j’assume. Je n’aime que le rock.

 

5- J’aime être dehors. Je ne peux pas rester une journée entière sans sortir. J’ai grandi dans une grande maison à la campagne, avec un immense jardin. J’ai passé mon enfance à vélo dans mon village, à courir dans les prés des plans d’eau et à construire des cabanes dans les arbres des vergers. Et pourtant, je me sens vraiment citadine. Mais j’ai besoin d’avoir un espace à l’extérieur, de pouvoir sortir prendre l’air quand j’en ai envie. Souvent, en automne ou en hiver, je sors me brosser les dents sur mon balcon. Juste pour sentir l’odeur de l’air, de la ville. Et dès l’arrivée des beaux jours, alors là je passe ma vie dehors : balcon, terrasses, balades, jardin... du matin jusqu’au soir.

 

6- L’idée de famille. Peut être de mes origines méditerranéennes, peut être grâce au modèle de couple stable et complice de mes parents, peut être parce que je regarde trop de comédies romantiques anglaises... je ne sais pas, mais en tout cas, j’aime l’idée de foyer, de belle famille soudée et heureuse. Et pourtant, je n’ai pas envie d’avoir des enfants tout de suite, par choix. J’ai très envie d’être maman, mais je crois que pour qu’un couple dure et s’épanouisse, il faut lui laisser le temps de bien s’installer, avant d’être plus que deux. Mes parents nous ont eu tard mon frère et moi (après trente ans), et j’aime bien penser que c’est aussi parce qu’ils ont bien vécu leur « jeunesse », leur vingtaine, bien profité, que notre famille a si bien « marché » après. Je crois qu’il faut prendre son temps et ne pas vouloir trop tout de suite. J’ai envie de confort, c’est vrai, mais avoir la même vie qu’un couple de 40 ans, bien installé, même si c’est enviable, je crois que ce serait brûler les étapes. Si on vit comme des gens de 40 ans lorsqu’on en a 20, à quoi ressemble la vie à 40 ? Je ne porte aucun jugement car chacun fait ses choix et surtout gère en fonction de ses priorités. Ma priorité, pour l’instant, c’est de vieillir avec Robinson, c’est ça mon rêve, toute une longue vie d’amour et de complicité. Les enfants, la maison, le confort, tout ça se greffera quand il sera temps, mais pour le moment, juste lui et moi, c’est déjà génial. 

09/07/2011

Tag 1 - 7 choses

Aujourd’hui : 7 choses sur moi que vous ne savez pas


1- Je suis complètement toquée : quand je pense à quelque chose de flippant (maladie, mort, malheur divers...), je croise les doigts de la main droite, touche ma tête, mon oreille, et du bois... pour contrer le mauvais oeil, conjurer le mauvais sort ou ce que vous voudrez... Tout ça très rapidement, et personne ne s’en aperçoit... Sauf ceux qui sont au courant de cette manie, et que ça fait beaucoup rire.

 

2- Ado, j’ai connu mon heure de gloire près de Lecce : comme ma grand mère italienne, et exactement dans le même village mais plus de 50 ans après elle, j’ai été élue Miss Plage (j’avais 16 ans, c’était dans les Pouilles, sud profond de l’Italie, à Casalabate). Fierté de mes grands parents J

 

3- J’adore passer les doigts sur ce tatouage, au creux de mes reins : le logo de mon groupe de rock préféré...

 

4- J’ai été ceinture marron de judo et ai appris le piano pendant des années

 

5- Je ne peux pas m’endormir sans d’abord faire des minis-massages/câlins dans les cheveux de mon amoureux. Ca le détend, ça me détend, et après on s’endort. Tous les soirs, sans exception, depuis cinq ans.

 

6- Je me laisse pousser les cheveux depuis l’âge de 16 ans (cela fait donc 9 ans) et ils sont trèèès longs. Je les chouchoute, achète plein de produits pour les entretenir, et ne les couperai JAMAIS courts !!!

 

7- Je ne supporte pas perdre, je suis mauvaise joueuse, et j’aime avoir toujours raison et le dernier mot.

 

 A demain!

20:00 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : tags des 7 choses | Lien permanent

08/07/2011

Blog en vacances

Hello les filles!

Bon, voici un petit post programmé, lorsque vous le lirez je me serai déjà envolée pour les Etats-Unis et le Canada. En fait, j'ai décidé d'alimenter mon blog durant ces 23 jours d'absence. J'ai envie de partager tellement de choses en ce moment que je ne veux pas l'interrompre... C'est comme ça, les vacances sont toujours une source d'inspiration et un moment de bloggage intensif pour moi. Quand j'ai le temps, j'aime venir ici, partager, et j'aime surtout vous lire et découvrir vos univers. 

J'aimerais, dans l'idéal, programmer deux billets par semaine. J'espère que vous viendrez les lire et les commenter, car même de l'autre côté de l'Atlantique, j'aurai accès à toutes les commandes de mon blog grâce à l'Iphone de Robinson! Aaaah, la technologie...

Commençons donc tout de suite avec un petit article que j'avais prévu de poster il y a un moment déjà. En effet, le belle Lou m'a tagguée il y a quelque temps, et j'ai décidé de m'acquitter de cette "tâche" (avec beaucoup de plaisir, bien sûr; j'adore être tagguée!). M'acquitter, bien, mais pas si simplement! Le tag des "7 choses" m'a beaucoup plu, j'ai donc eu envie de le prolonger et de créer, ainsi, un nouveau tag (avec des questions déjà mille fois vues et revues et re-revues sur toute la blogo, mais comme j'ai toujours un train de retard...). Ce nouveau tag se déclinera donc en 7 parties.

 

51213159_t7ZPpEda_c.jpg


 

Un par jour...

 

7 choses sur moi que vous ne savez pas

6 choses que j’adore

5 choses que je déteste

4 projets (fous et/ou réalisables)

3 souvenirs heureux

2 qualités

1 défaut

 

 

 

Voilà, je commencerai dès demain (pour vous, parce que en vrai, pour moi, ce sera dans 3 jours... bref je me comprends). Et je fais tourner ce tag à :

Lou (et oui, les 6 autres questions ma belle!)

Lizzie (si le coeur lui en dit... pour penser à autre chose)

Amy (même si elle déjà participé à beaucoup de tags de ce genre!!) 

Victoria (parce que je suis curieuse)

Samarian (pour la faire penser à autre chose qu'à ce concours difficile qu'elle entreprend)

Camille (parce que c'est elle qui m'a donné envie de créer mon blog) (mais elle n'est pas obligée parce qu'elle en a déjà fait beaucoup, des tags, elle aussi) (et je ne suis pas sûre que ce soir son truc, les tags...) (t'as vu Camille, big up avec les parenthèses intempestives)

Ana (parce qu'elle a participé au challenge des 28 livres, alors sur sa lancée...^^ :-) )

Aliénor (même si elle n'aime pas les contraintes :-)  )

Trillian (pour en savoir plus!!)

 

... sans obligation bien sûr, juste pour le plaisir, mais sans se forcer!

 

Et je le passe aussi à toutes les autres qui auront envie de le faire!! 

 

A très vite alors!

Photo : trouvée sur Pinterest, épinglée de Weheartit... je n'en sais pas plus!

 

06/07/2011

Les vacances

Se lever à l'heure que l'on veut, prendre le petit déjeuner sur le balcon, au soleil, manger du bon pain frais de chez Paul... j'adore être en vacances, je savoure ces premiers jours, qui par bonheur sont ensoleillés!

Aujourd'hui, j'ai refait un saut chez Sephora pour acquérir un pinceau Make Up For Ever (pour appliquer l'anti-cernes). Lorsque je suis rentrée, je me suis attelée à ma mission de la semaine (pour celles qui ne suivent pas : obtenir un teint parfait!!!). J'ai tout bien suivi les instructions, mais je n'étais pas entièrement satisfaite du résultat. Pourtant, j'ai utilisé exactement les mêmes produits que les maquilleuses hier, mais le rendu n'est pas le même. Normal, me direz vous. Et c'est ce que je me dis aussi. Je débute, je ne suis pas une pro, je dois m'entraîner, et en plus, bien sûr, je n'ai pas tous leurs pinceaux. Donc voici l'objet de ma nouvelle quête : acheter, à New York, un pinceau fond de teint et un pinceau blush chez M.A.C. (autant profiter du cours du dollars...^^). Il n'y a pas de raison pour que je ne parvienne pas au résultat escompté.

Ma journée ne s'est pas résumée à ces considérations de filles, non non. J'ai continué de préparer notre voyage (départ jeudi soir!!), fais des listes et des listes, cherché des bus au Québec, à Paris, loué une voiture à Montréal, mis des croix sur une carte de New York... Nous partons en prenant le minimum, car nous faisons un circuit en bus, train puis voiture, donc sac au dos... Alors non, je ne peux pas emporter 6 paires de chaussures. Déjà que mes produits de toilette vont peser lourd, je le sens. J'ai décidé de ne prendre que des vêtements que je suis sûre d'avoir envie de porter souvent : une robe liberty en soie, une robe taupe toute bête ceinturée à la taille, un short en jean taille haute avec deux grosses rangées de boutons, un short "boyfriend", des tee shirt loose (bleu, blanc, taupe, et noir), une paire de spartiates en cuir marron, une paire de bensimon (en cas de "mauvais temps"), des chaussures de rando, des fringues de rando (short et t-shirt), et une tenue de pluie/froid : un jean et un gros gilet chaud en cachemire et angora. Rien que d'imaginer que je vais devoir porter tout ça sur mon dos, pour faire les trajets station de bus-hôtel, ou aéroport-auberge de jeunesse... j'en ai des courbatures d'avance... Mais il faut ce qu'il faut, j'ai trop trop hâte d'y être!

Et sinon, aujourd'hui, j'ai aussi lu un roman tout entier, Je m'appelle Elisabeth, d'Anne Wiazemsky. Quand j'étais plus jeune (ado quoi), j'avais découvert Anne Wiazemsky à l'Été du livre, je cherchais désespérément Shaïne Cassim, qui venait de prendre sa pause déjeuner, et, dégoutée de ne pouvoir la rencontrer, j'arpentais les allées du salon à la recherche d'un "dupe". La couverture de Sept garçons, m'avait attirée. L'auteur m'avait écrit une dédicace en me remerciant de cette "confiance" qu'elle m'avait inspirée. J'avais adoré ce roman, magnifique, bouleversant, que j'avais pris l'habitude de relire régulièrement, en été. Je ne peux que vous le conseiller. Par contre, Je m'appelle Elisabeth ne m'a pas emballée comme le précédent. L'histoire ne m'a pas touchée outre mesure... C'est donc un peu déçue que je l'ai refermé.

 

Ce matin, j'ai eu aussi envie de peindre mes ongles en multicolore, de me faire une couronne tressée dans les cheveux, et cette après-midi, je me suis fabriquée un joli bracelet, avec des rubans achetés à Nantes... 

 

Photo 10.jpg

 

 

Photo 18.jpg


 

Photo 20.jpg

(ben oui, je me cache dans les fleurs, n'oubliez pas que je suis là incognito!!)


Une journée de vacances putôt chargée donc...

Et vous, en vacances? Déjà partie bronzer? Ou bouquiner sur le sable?

 

05/07/2011

SOS teint en détresse

17774726_KFZsM9uw_c.jpg

(attention, article girly hyper-futile sur une remise en question de ouf)

 

En semaine, je me maquille avant d'aller travailler. Vite. Sans faire trop attention. Toujours les mêmes gestes (Zizou), l'habitude. Samedi dernier, comme tous les samedis, j'ai plus de temps pour me faire belle. Et puis, on va manger dehors, on voit des amis, nos parents, j'ai envie d'être plus soignée que d'habitude (comme tous les week end, donc.) Sauf que là, après trente minutes dans ma salle de bain, rien ne va plus. Je n'arrive pas. Je fais tout comme d'habitude, anti-cernes, poudre minérale, terracotta, eye liner et mascara. Mais j'ai une sale tête. Mais genre, vraiment une sale tête. Une peau pas jolie (des plaques, des rougeurs, des gros cernes, des ridules), l'air fatigué, le teint orange qui tranche avec le cou blanc. Vous voyez le truc quoi. Ca arrive, de temps en temps, on se trouve moche et tout le maquillage du monde n'y arrange rien, ce sont des jours sans. Bon. Je laisse tomber du coup. Le lendemain, grosse journée, anniversaire et fête de famille chez mon cher et tendre, du coup, rebelote, salle de bain, préparation intensive, etc... Et là, re-catastrophe. Et prise de conscience. En fait, ce n'est pas que j'ai mauvaise mine ces jours-ci. Non. C'est simplement que je ne sais pas maquiller mon teint. Je ne sais pas me faire un joli teint frais, lumineux. La prise de conscience est d'autant plus évidente que ces derniers jours j'ai passé du temps à regarder les vidéos de Victoria de Mango & Salt (mais si, tu sais, la fille qui a le teint le plus parfait de la blogo). Alors, dimanche soir, un peu dépitée (je suis mo-oo-ooche...), j'erre sur la blogo telle une âme en peine, à la quête des produits miracles qui rendront mon teint mâârveilleux et mes sessions make up enchanteresses... De fil en aiguilles, j'atteris sur le blog d'Hélène, Mon blog de filles (hyper connu) (et hyper coule), et j'enchaîne vidéos et conseils, avec à la clé lecture des 130 commentaires accompagnant chaque article. Sur mon petit Moleskine (qui ne me quitte plus, je l'adore), je fais des listes. Highlighter, poudre fixante, fond de teint, blush, touche illuminatrice, et j'en passe. Je parcours les liens, les sites, les blogs, pour parvenir enfin, lundi soir, à déterminer une wish list de produits mirakeul pour être belle et lumineuse (si si).

Ce matin, je m'arme de mon Moleskine, je m'enduis le visage de crème hydratante La Roche Posay (Hydréan légère pour celles que ça intéresse) (crème hydratante = base pour le fond de teint et le reste, que je zappe souvent dans ma routine make up (mais là j'ai voulu tout faire bien de A à Z)), et, vaillamment, je me rends dans mon Sephora (petit panier au bras). 

J'en ressors guillerette avec le HD de Make Up For Ever (teinte 155) (marque ultra-recommandée par Hélène!!) et le petit chouchou de Mlle Victoria, le High Beam de Benefit, un highlighter à mélanger au fond de teint avant application pour éclairer le visage et lui permettre de bien capter la lumière (si j'ai bien tout compris... Victoria, me trompe-je?).

De là, bien décider à dévaliser un corner M.A.C. (toujours suivant les recommandations de Victoria et Hélène), je vais chez Printemps, où une bimbo au rouge à lèvre très orange daigne s'occuper de moi. Je lui dis immédiatement quels produits m'intéressent (ben oui, j'avais ma liste), elle me les fait essayer et comparer (pour trouver la bonne teinte), et je ressors le porte feuilles allégé mais contente, avec 3 produits M.A.C. totalement indispensables à ma nouvelle obsession du teint parfait :

- un anti-cernes : Pro Longwear cache-cernes (très très réputé) (teinte NC30) 

- une poudre pour fixer et matifier : la Select Sheer Pressed (NC35) (très bonne réputation aussi)

- un blush (depuis le temps que je rêvais d'un blush M.A.C.) : teinte Gigerly (après essais, celui qui me faisait le plus naturellement bonne mine, pas trop nacré).

 

Tout au long de ce périple, j'ai bien entendu essayé les produits sur moi (enfin, les maquilleuses me les ont appliqués pour qu'on se rende compte du résultat sur ma peau). Du coup, après l'étape fond de teint chez Sephora, j'ai eu droit aux finitions chez M.A.C. En sortant du Printemps, si vous suivez bien, mon teint était donc "opérationnel", mais je n'avais rien sur les yeux. J'ai croisé une amie qui m'a trouvée magnifique (comme quoi, j'avais raison, c'était bien un problème de make-up!) (je plaisante hein...) et qui n'a pas arrêté de s'extasier sur l'effet bonne mine et "healthy" de mon make up (avant même que je lui ai raconté la vérité de ma quête éperdue). Donc, mission réussie : j'ai dépensé un demi-smic dans des produits de beauté, j'ai passé ma journée à faire du shopping, mais le résultat est là : j'ai tout ce qu'il faut pour me faire un teint parfait!!! Maintenant reste plus qu'à réussir à l'utiliser comme l'ont fait les maquilleuses aujourd'hui, et ça, ce n'est pas gagné...! Mais heureusement, il y a des vidéos de bloggueuses attentionnées pour ça ;-) Je vais m'entraîner devant mon ordinateur quand Robinson partira travailler demain...

 

Une photo du butin :

 

copie.jpg

 

Alors je dis merci à ces filles motivées et passionnées (et super sympas!) qui font des vidéos, testent des produits et donnent plein de conseils! 

 

Nb : sur la photo, on peut voir le Moon Beam et non le High Beam. Mais suite à la lecture de plusieurs avis négatifs sur la version "orangée" du High Beam (le Moon Beam donc), j'ai décidé de le rapporter chez Sephora pour l'échanger contre sa version plus nacrée, le High Beam...